Le point sur

Une peau sensible à l’épreuve de la vie : des étapes simples pour un teint apaisé

v_main_article-sensitive-skin-08

Chez les femmes à la peau sensible, même le jour le plus ordinaire peut cacher des ennemis invisibles. Les changements de température, la climatisation, la dureté de l’eau... autant de facteurs de déclenchements qui peuvent tous provoquer un inconfort. Attaquée apparemment de toutes parts, la peau pique, brûle et démange.

On comprend que ces femmes soient toujours à la recherche de solutions pour apaiser leur peau hypersensible et lui permettre de résister aux épreuves... Et elles sont prêtes à tout pour essayer ! Les forums en ligne proposent des remèdes tels que le miel, la farine d’avoine, l’avocat ou même des masques à base de chocolat. Aussi savoureux soient-ils, les produits de votre garde-manger ont plus de chances de vous faire du tort que du bien. En fait, ces traitements maison pourraient contenir des allergènes et des irritants potentiels et vous laisser encore plus rouge qu’avant.

Le fait est qu’un soin spécialisé et adapté aux peaux sensibles est la première étape pour retrouver le confort, mais quelques mesures simples dans votre vie quotidienne peuvent faire toute la différence. Faites notre quiz et découvrez comment maintenir la peau sensible dans sa zone de confort.

Une longue douche chaude apaisera ma peau sensible. Vrai ou faux ?

FAUX
L'exposition de la peau sensible au chaud et au froid peut déclencher la libération d’histamine, qui peut entraîner la réaction en chaîne d’irritation. Vous ne pouvez évidemment pas changer la météo, mais optez pour des bains ou des douches tièdes et courts.

L'exposition au soleil peut accroître la sensibilité de la peau. Vrai ou faux ?

VRAI
L’adoration du soleil est incompatible avec les teints sensibles. Les rayons UV provoquent un stress oxydatif et une micro-inflammation dans la peau, alors veillez à ce que votre routine journalière inclue une protection à large spectre contre les UVA-UVB et UVB longs.

Un verre de vin m’aidera à me relaxer, et ma peau aussi ! Vrai ou faux ?

FAUX
L’alcool dilate les vaisseaux sanguins dans la peau, aggravant ainsi les problèmes de rougeurs et de couperose. Il déshydrate aussi l’épiderme, ce qui affaiblit encore plus la barrière délicate de la peau et l’expose aux facteurs de stress.

Mon alimentation n’a aucun effet sur le degré d’irritation de ma peau. Vrai ou faux ?

FAUX
Les substances telle la capsaïcine, que l’on trouve dans les plats épicés, déclenchent des récepteurs d’irritation dans la peau, ce qui provoque parfois des douleurs, des picotements et une sensation de tension ainsi qu’un rougissement visible. Parfois, il vaut mieux opter pour l’ordinaire...

Renoncer à la cigarette est bon pour ma peau sensible. Vrai ou faux ?

VRAI
La nicotine présente dans la fumée de cigarette provoque des spasmes des petits vaisseaux sanguins dans la peau, ce qui perturbe la microcirculation et l’hydratation. Déshydratée et exposée au stress oxydatif, la peau d’un fumeur est nettement plus vulnérable aux agresseurs externes. Tenir les peaux sensibles à l’abri de la fumée peut contribuer à atténuer l’inconfort.

La façon dont je me sens n’a pas d’impact sur ma peau sensible. Vrai ou faux ?

FAUX
Le stress et les émotions fortes provoquent la dilatation des vaisseaux sanguins dans la peau, ce qui provoque des rougeurs et une sensation d’inconfort. Pour de nombreuses femmes, le mindfulness (« pleine conscience ») et d’autres techniques de relaxation similaires constituent des alliés précieux pour garder leur peau sensible dans la « zone Zen ».

Prenez un départ positif dès aujourd’hui pour reprendre le contrôle de votre peau hypersensible. La formule gagnante ? Des choix de vie intelligents et des solutions d’experts dermocosmétiques pour rendre à la peau son confort. Avec le soin apaisant qui convient, les femmes à la peau sensible peuvent vivre leur vie au maximum.

  • Facebook
  • Pin

Recommandé pour vous

See all articles