• Accueil>
  • Cure Thermale de La Roche-Posay : les pouvoirs miraculeux d'une eau de source naturelle

A l'eau thermale de La Roche-Posay apaisante et anti-oxydante.

Cure Thermale de La Roche-Posay : les pouvoirs miraculeux d'une eau de source naturelle

Utilisée pour la première fois dans un soin en 1928, l'Eau Thermale du village de La Roche-Posay est reconnue depuis des millénaires pour les innombrables bienfaits qu'elle offre à notre peau. Atout essentiel dans le traitement de nombreuses pathologies cutanées, comme l'eczéma ou le psoriasis, ses vertus exceptionnelles apportent un apaisement immédiat à des milliers de curistes séjournant chaque année à la Cure Thermale de La Roche-Posay.

Le mythe à l'épreuve de la science

C'est Bertrand Du Guesclin, commandant en chef des armées de Charles V, qui aurait découvert la source à son retour des campagnes d'Espagne à la fin du XIVe siècle : son cheval qui souffrait d'eczéma aurait plongé dans l'eau et en serait ressorti définitivement guéri. Une légende qui devait bien comporter un fond de vérité puisqu'en 1897, la station thermale, édifiée quelques décennies plus tôt par Napoléon, est déclarée d'utilité publique.

C'est seulement bien des années plus tard, que ce mythe d'une eau naturellement prodigieuse s'est vu progressivement confirmé par la science moderne. Grâce à ses propriétés immuno-modulatrices (c'est-à-dire capables d'agir sur le système immunitaire), elle a en effet la capacité d'inhiber les médiateurs de l'inflammation et garantit un effet apaisant immédiat. Elle est également la seule eau thermale au monde à bénéficier d'une telle concentration naturelle de Sélénium, qui lui confère des qualités anti-oxydantes sans égales, idéales pour lutter contre le vieillissement cutané et le stress oxydatif.

Une cure 100% dermatologique

Avec 8000 curistes par an, dont un tiers d'enfants, la Cure Thermale de La Roche-Posay est aujourd'hui le 1er centre dermatologique thermal en Europe pour les peaux sensibles et fragilisées. En plus,  les vertus inégalées de l'Eau Thermale de La Roche-Posay  les patients profitent des soins prodigués par 9 dermatologues qui interviennent à toutes les étapes de la cure.

Une seule et même eau pour traiter différentes pathologies

Centre dermatologique de renommée internationale spécialisé dans le traitement des affections cutanées, la Cure Thermale de la Roche-Posay propose à ses patients différents types de séjour, pour la plupart pris en charge par les services de santé publique français. Près de deux tiers des curistes viennent y recevoir des soins pour soulager l'eczéma ou le psoriasis, des maladies de peau particulièrement affichantes qui peuvent avoir des conséquences importantes sur la qualité de vie des personnes touchées. Au total, plus de 50 % des traitements dermatologiques thermaux offerts en France y sont dispensés.

En 2009, la Cure Thermale se donne pour nouvelle mission l'accueil des patients suite à des traitements du cancer. Son ambition : permettre de restaurer le confort et la mobilité des zones cicatricielles et réduire les effets secondaires cutanés liés aux traitements de radiothérapie ou de chimiothérapie. Près de 5 000 personnes ont déjà suivi cette cure post-cancer innovante. Un chiffre qui traduit la confiance croissante accordée par les oncologues aux vertus étonnantes de l'Eau Thermale de La Roche-Posay.

Une pureté exceptionnelle certifiée

L'Eau Thermale de La Roche-Posay subit en moyenne 1 000 tests par an. Objectif : s'assurer de sa qualité tout au long de l'année. Elle est d'une telle pureté que les curistes sont encouragés à la boire à la source tout au long de leur séjour.

Une eau reconnue d'utilité publique dès le 17ème siècle

  • Dès 1617, la réputation thérapeutique de l’eau thermale de la Roche-Posay est telle que Pierre Milon, médecin d’Henri IV et de Louis XIII, y part réaliser les premières analyses.
  • Puis Napoléon, alors Général Bonaparte, à son retour d’Egypte au début du XIXème, y fait édifier un hôpital thermal pour traiter les dermatoses de ses soldats.
  • En 1897, la station est reconnue d’utilité publique par l’Académie de Médecine.
  • En 1905, le premier Centre Thermal est inauguré.
  • En 1913, l’Académie de Médecine déclare officiellement La Roche-Posay Station Hydrominérale.