Alerte pollution


Mal à la gorge, les yeux qui piquent, une respiration difficile...
Et si votre peau subissait les mêmes irritations ?

Routine anti-pollution : nettoyer, réparer et protéger

Dans les villes chinoises, la pollution atmosphérique est un problème majeur. Entre autres choses, la pollution endommage et détériore la peau, notre première barrière contre les agressions extérieures.

La Roche-Posay à la pointe de la recherche scientifique : une étude épidémiologique pionnière en Chine.

La Roche-Posay étudie l’impact de la pollution sur la peau depuis plus de 15 ans. Consciente des inquiétudes grandissantes face à la pollution, la division de recherche de L’Oréal a réalisé une étude épidémiologique au Mexique et en Chine. Pour la première fois dans le domaine de la cosmétique, La Roche-Posay a mis en place un conseil international d’experts et a participé à la rédaction de trois grandes publications scientifiques pour des revues scientifiques renommées.

Ces publications ont permis de démontrer l’impact de la pollution sur la peau et de démontrer que la pollution augmente la sensibilité de la peau et exacerbe les pathologies inflammatoires de la peau telles que l’eczéma1, l’urticaire2, les allergies3 et l’acné2 3.

Comprendre les effets néfastes de la pollution

Tout au long de la journée, notre peau est en contact avec la pollution atmosphérique, et plus précisément avec l’ozone et avec des particules microscopiques de type PM2.5. Ces substances polluantes peuvent adhérer à la peau, et les particules les plus fines peuvent même pénétrer jusqu’aux cellules de l’épiderme. Elles portent atteinte à l’intégrité de la barrière cutanée et l’empêchent de fonctionner correctement. Résultat : les personnes à la peau sensible souffrant de maladies inflammatoires de la peau voient cette inflammation s'aggraver.

L’impact des substances polluantes sur la peau est renforcé (encore) par les rayons UV, le soleil et même par la chaleur. Ces facteurs ont pour effet combiné de rendre l’épiderme encore plus sensible, et les particules s’y accrochent plus facilement. En plus d'exacerber les pathologies inflammatoires de la peau, les rayons UV et la pollution peuvent aussi provoquer une déshydratation, une oxydation, un vieillissement prématuré et l’apparition de troubles de la pigmentation.

Les mesures à prendre pour protéger votre peau contre la pollution

Chaque jour, il est nécessaire de nettoyer, de réparer et de préserver la barrière cutanée et de protéger la peau afin qu’elle puisse se défendre contre ces attaques quotidiennes :

  • 3Les protections solaires La Roche-Posay  Les produits SPF 50  protègent la peau contre les rayons UV, et plus particulièrement contre les rayons UVA qui sont les plus dangereux, tout en empêchant les particules fines (y compris les plus petites, appelées PM2.5) de s’accrocher à la peau.

Nos recommandations

Tout comme le visage, le cou et le haut du torse comptent parmi les zones les plus exposées aux effets néfastes de la pollution atmosphérique. Utilisez, n’importe quel protection solaire La Roche-Posay SPF 50 pour les protéger contre les substances polluantes.

1 Source : Xu F, Yan S, Wu M, Li F, Xu X, Song W, et al. Ambient ozone as a risk factor for skin disorders. Br J Dermatol 2011;165:99–228. 2 Source : L'Oréal Research & Innovation, Pham DM, Boussouira B, Moyal D, et Nguyen QL, Oxidization of squalene, a human skin lipid: a new and reliable marker of environmental pollution studies, International Journal of Cosmetic Science, 2015, 1–9. 3 Source : L'Oréal Research & Innovation, Lefebvre MA, Pham DM, Boussouira B, Bernard D, Camus C et Nguyen QL, Evaluation of the impact of urban pollution on the quality of skin: a multicentre study in Mexico, 2015, 1–10

  • Facebook
  • Pin