Le point sur

Éteignez le feu de la rougeur !

v_main_article-sensitive-skin-04

Rien ne souligne plus l’éclat d’une femme qu’un peu de rose aux joues, qu’il soit naturel ou aidé par la cosmétique. Mais quand ce petit rose est remplacé par un rouge intense, voire une rougeur permanente, il peut donner l’impression qu’elle est dépassée par la situation, stressée ou simplement gênée.
Chez les femmes à la peau sensible, le visage qu’elles offrent au monde ne correspond plus à leur état d’esprit intérieur. Leur peau rougit en réaction à d’innombrable facteurs internes et externes. Rien d’étonnant à ce que la rougeur soit la principale préoccupation des femmes à la peau sensible.

Pire encore, la rougeur tend à s’accentuer avec l’âge. Sous l'effet du soleil et d’autres facteurs aggravants, le teint perd peu à peu son uniformité et sa beauté. Pour reprendre le contrôle, il est essentiel de comprendre les causes internes de la rougeur des peaux sensibles et d'adopter les soins quotidiens les plus pointus.

Pourquoi la peau sensible rougit-elle ?

La sensibilité de la peau est liée, entre autres, à une barrière de surface particulièrement délicate qui laisse la peau sans défenses face aux irritants et aux facteurs environnementaux. Lorsque la peau identifie un événement ou une substance comme une agression, elle lance des signaux d’alarme sous la forme de médiateurs inflammatoires (cytokines, histamine...). Ces médiateurs provoquent une réaction en chaîne et au final une vasodilatation, c’est-à-dire un élargissement des vaisseaux sanguins de la peau.

Le résultat ? Rougeur et chaleur visibles à la surface de la peau, accompagnés de sensations de picotement ou de démangeaisons.

Quels sont les facteurs déclencheurs internes et externes de la rougeur ?

Bon nombre de femmes à la peau sensible connaissent leurs facteurs déclencheurs uniques. Parmi les facteurs internes, on peut citer les changements hormonaux (grossesse, ménopause) ou encore le stress et l’émotion. Les facteurs externes sont notamment les changements de température ou de taux d’humidité ainsi que les cosmétiques inadaptés (surfactants, parfums, alcool...).

La cause de rougeur la plus importante à long terme n'est autre que le soleil : tout au long de l’année, l’exposition aux UV aggrave progressivement les rougeurs, qui peuvent devenir permanentes. Voilà pourquoi une protection quotidienne à large spectre est indispensable pour les peaux sujettes aux rougeurs. Assurez-vous que votre filtre couvre les UVB, UVA et UVA longs, qui sont présents même en hiver.

De la rougeur à la rosacée, une question de degrée

Il n’y a évidemment rien d'anormal à rougir de temps à autre. Mais quand « de temps à autre » devient « en permanence » et que des petits vaisseaux sanguins dilatés apparaissent, parfois aux côtés de petits boutons, il s'agit probablement de rosacée ou couperose.

Cette maladie fréquente de la peau touche quelque 10% de la population, et en particulier les femmes à la peau et aux yeux clairs. En ce qui concerne les traitements de la couperose, il existe différentes stratégies allant des crèmes locales aux lasers vasculaires ou encore la « lumière pulsée intense » (intense pulsed light, IPL).

Il n’existe pas de règle stricte quand au meilleur moment pour traiter, mais si ce problème vous préoccupe, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou dermatologue.

Quels sont les meilleurs produits de soin pour les peaux sensibles sujettes aux rougeurs ?

Comme toutes les peaux sensibles, les teints sujets aux rougeurs ont besoin de soins experts spécifiques. Les meilleurs nettoyants pour peaux sensibles sont les laits doux et les eaux micellaires, puisque ces produits n’endommagent pas leurs barrières fragiles. Un spray d’eau thermale est excellent pour rafraîchir et apaiser la peau qui vient d’être nettoyée, avant l’application d’un soin hydratant pour aider à rétablir les défenses et l’utilisation d’un écran solaire haute protection.

Quels sont les meilleurs maquillages pour les peaux sensibles et les rougeurs ?

Pour les peaux sensibles, « mieux vaut en faire moins que plus », et il est donc préférable de réduire le plus possible le nombre de produits utilisés. Voilà pourquoi les crèmes BB et CC sont les meilleures alliées des peaux sujettes à rougeurs : elles allient différentes fonctions dans une même formule, ce qui réduit le risque d’irritations. En outre, elles possèdent des textures légères faciles à étaler pour réduire les frictions.

  • Facebook
  • Pin

Recommandé pour vous

See all articles