Le point sur

Le maquillage correcteur

Resources\Visuels\V4\Headers\Articles\INT\v_header_focuson_default.jpg

Certains défauts cutanés sont vécus par les femmes comme un véritable handicap esthétique. Pour masquer ces imperfections, les dermatologues leur proposent aujourd'hui une solution : le maquillage correcteur du teint.

Les symptômes

Un besoin accru de fond de teint couvrant haute tolérance

5.1 Le point sur #1_illu 1

A tout âge, les femmes peuvent être confrontées à des irrégularités cutanées permanentes ou à une peau temporairement sensibilisée. Les expressions de ces irrégularités sont multiples : de la petite imperfection, comme les cicatrices d’acné ou les cernes, à des manifestations plus handicapantes esthétiquement comme l’angiome ou le vitiligo. Dans ces cas, il est indispensable de consulter un dermatologue. Celui-ci traitera la pathologie et conseillera un maquillage couvrant haute tolérance.

Les origines

Cas spécifique : après un acte esthétique

A l’heure où les interventions de médecine esthétique se multiplient, les femmes sont en quête de produits sûrs et efficaces. L’espace de quelques jours ou quelques semaines selon le type d’intervention, elles cherchent à dissimuler efficacement les rougeurs consécutives aux lasers et autres injections de comblement. Le maquillage couvrant reste la meilleure des réponses. En plus de camoufler, il est formulé pour répondre à des critères de haute tolérance et n’entrave pas l’action des soins traitants post intervention.

Les traitements

Un geste de maquillage simple pour reprendre confiance en soi

Le taux de pigments des fonds de teint couvrant est bien plus élevé que celui d’un fond de teint traditionnel, se situant généralement entre 25 et 30 %. Plus couvrant et plus fiable, ce type de maquillage permet donc de dissimuler toutes les imperfections efficacement et durablement. En effet, les différentes couleurs permettent une couvrance optimale de toutes les catégories d’imperfections : comme le jaune qui neutralise les imperfections bleutées (les cernes…) et le vert, les rougeurs. Et cela, sans effet masque : les formules de ces fonds de teint contiennent des pigments purifiés spécifiques. Les textures, qu’elles soient fluides ou compactes, restent ultra-fines, souples et légères. Elles n’étouffent pas la peau, s’étirent et se modulent pour couvrir les imperfections sans surcharge.

  • Facebook
  • Pin

Recommandé pour vous

See all articles