Le point sur

Les peaux intolérantes : une réalité complexe

Resources\Visuels\V4\Headers\Articles\INT\v_header_focuson_default.jpg

Les peaux intolérantes présentent des rougeurs, des picotements et des irritations. Pour améliorer le confort quotidien de ces épidermes délicats, une règle s’impose : respecter cette fragilité en adoptant des formules hypoallergéniques.

Les symptômes

Une réaction excessive de la peau

1.4a Le point sur #1_illu 1

Les peaux intolérantes sont plus vulnérables aux agressions extérieures et se caractérisent par un inconfort quotidien et une très forte irritabilité. Certains signes, plus ou moins marqués, permettent de les reconnaître. La peau intolérante du visage présente par exemple des rougeurs et des picotements. Elle tire, chauffe ou démange. Elle peut également procurer des sensations de brûlure.

Les origines

Un terrain allergène

Les peaux intolérantes présentent généralement un terrain allergique et sont, par conséquent, particulièrement sensibles aux composants des soins cosmétiques. Les allergènes les plus fréquents sont les parfums et les conservateurs.
La barrière cutanée peut alors être endommagée et ne plus jouer pleinement son rôle de protection. La peau se déshydrate facilement, chauffe, tiraille.

Les traitements

L’objectif : hydrater et réduire la sensibilité cutanée

Pour prendre soin des peaux intolérantes et leur apporter un confort quotidien, certains gestes sont indispensables :

  • nettoyer la peau en douceur à l’aide d’un fluide dermo-nettoyant.
  • adopter une eau thermale apaisante et anti-irritante pour parfaire le nettoyage.
  • miser sur une crème protectrice apaisante spécialement conçue pour les peaux intolérantes avec des formules épurées et un minimum de composants
Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter votre dermatologue

  • Facebook
  • Pin

Recommandé pour vous

See all articles