A la lumière de la science

UVB et UVA : quelles différences et quels impacts sur la peau ?

Resources\Visuels\V4\Headers\Articles\INT\v_header_article_default.jpg

Les UV ne représentent que 5% du rayonnement solaire reçu sur la terre mais sont très puissants. Il en existe plusieurs sortes. Alors que les UVC sont arrêtés par la couche d’ozone, les UVA et UVB atteignent la terre et ont des effets sur la peau.

UVA : A comme âge ou allergie

3.2-A-la-lumiere-de-la-science-#1_illu-1

Présents toute l’année et même par temps nuageux, les UVA représentent 95 % des UV qui touchent la surface de la terre. Ils traversent les nuages, le verre et l’épiderme et contrairement aux UVB, ils sont indolores et peuvent pénétrer la peau très profondément, jusqu’aux cellules du derme. Principaux producteurs de radicaux libres, ils peuvent altérer les cellules à long terme et entraîner :

  • Le photo-vieillissement : modification de l’orientation des fibres d’élastine et de collagène, entraînant un relâchement et une perte de fermeté de la peau et l’apparition de rides
  • Des intolérances solaires, communément appelées allergies solaires (rougeurs, démangeaisons, lucites estivales)
  • Des désordres pigmentaires (masque de grossesse, taches)
  • Le développement de cancers cutanés.

UVB : B comme bronzage ou brûlure

V_3.2 A la lumiere de la science #1_illu 2

Les UV-B représentent 5% des UV reçus sur la terre. Ils sont très énergétiques et sont arrêtés par les nuages, le verre et peuvent pénétrer dans l’épiderme.  Ils sont responsables du bronzage mais aussi des brûlures (coup de soleil) ainsi que de réactions allergiques et de cancers cutanés. Il est donc important de protéger sa peau à la fois des UVA et des UVB.

RÉSUMÉ EN IMAGES ...

V_3.2 A la lumiere de la science #1_illu 3

  • Facebook
  • Pin

Recommandé pour vous

See all articles