Ils racontent

« Pour moi, les poils incarnés, c’est fini ! »

Resources\Visuels\V4\Headers\Articles\INT\v_header_testimonies_default.jpg

Thomas se rase depuis l’âge de 17 ans. Mais depuis quelques années, des poils incarnés sont apparus sur son visage. Grâce à une consultation chez un dermatologue, il a réussi à les éliminer et sa peau a retrouvé toute sa netteté.

Le contexte

Thomas, vous avez toujours eu des problèmes de poils incarnés ?

La première fois que je me suis rasé, je devais avoir autour de 17 ans. En fait, c’était très symbolique pour moi : je devenais enfin un homme ! Mais avec les années, le rasage m’est de moins en moins apparu comme un moment de plaisir. Des poils douloureux ont commencé à pousser sous ma peau. A partir de ce moment-là, ça ne s’est pas arrangé… au contraire !

Les symptômes

Le problème a empiré ?

Au fil du temps, ces poils incarnés sont devenus de plus en plus problématiques. Ma peau était rouge, avec des petits boutons douloureux, parfois infectés. J’ai commencé à me raser moins souvent. C’est ma copine qui m’a finalement convaincu de prendre en main le problème et de consulter un dermatologue.

La solution

Que vous a-t-il conseillé ?

Après avoir observé ma peau, il m’a expliqué comment se formaient les poils incarnés puis il m’a conseillé de changer ma mousse à raser et d’opter pour un gel de rasage spécifique.
J’ai aussi modifié mes habitudes : je prépare maintenant ma peau avec un gel nettoyant purifiant, puis j’applique mon gel de rasage en massant la zone à raser pendant deux à trois minutes. Je sais maintenant que chaque geste compte et s’il y a une seule chose que je regrette, c’est de ne pas avoir consulté avant !

  • Facebook
  • Pin

Recommandé pour vous

See all articles